Eleanor & Park de Rainbow Rowell


1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.



Ca faisait un moment que j'avais envie de découvrir ce livre avec tous les coups de coeur et les bons avis que j'ai vu passé. Je l'ai gagné lors d'un concours organisé par ma copinaute Petitebelge du blog Autour des livres.

En fait, je vous avoue que ma chronique n'est pas facile à écrire car je n'arrive pas à savoir concrètement si j'ai aimé ou pas, autant dire que mon avis est mitigé.

Ce que j'ai aimé dans ce livre :

- Incontestablement, j'ai beaucoup aimé Park, je l'ai trouvé vraiment adorable, protecteur et prévenant. C'est vraiment un garçon avec un magnifique supplément d'âme, il est vraiment extraordinaire.
- J'ai aimé les premiers émois amoureux des deux personnages, ils étaient trop mignons, c'était vraiment émouvant, mon petit coeur a vraiment aimé.
- J'ai aimé la famille de Park, l'amour et le respect mutuel entre ses parents avec une préférence pour son père.

Ce que j'ai le moins aimé (voire détesté) :

- Impossible pour moi de m'attacher à Eleanor, je peux comprendre qu'elle soit complexée par son apparence et qu'elle endure une vie très difficile. D'ailleurs, j'ai eu des envies de meurtre envers son beau père mais aussi envers sa mère, en tant que maman, il y a des choses que je suis incapable de comprendre ou de cautionner.
Pour en revenir à Eleanor, je l'ai trouvée aigrie, hautaine (même envers Park, le garçon le plus adorable de la terre), en fait, je n'ai pas réussi à la comprendre.
Et enfin, je n'ai pas du tout aimé la fin, honnêtement, je me suis dit :" tout ça, pour ça!!!"

Cependant, l'écriture de l'auteure est fluide et agréable et j'ai bien ressenti les émotions que je pense qu'elle voulait me provoquer (les belles émotions comme les mauvaises).

Voilà pourquoi je suis indécise sur ce roman......




Commentaires

  1. arfff comme quoi nous vivons différemment nos lectures, j'ai adoré ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison, sinon ce ne serait pas drôle ;)

      Supprimer
  2. je comprends ton ressenti pour le beau père d'El et sa mère, j'avais envie de rentrer dans le roman pour les tarter.

    toutefois, une jolie découverte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés